reconnaitre un bon vin

Comment différencier un bon d’un mauvais vin ?

Comment différencier un bon d’un mauvais vin ?

Pour savoir si un vin est mauvais, il faut déterminer s’il comporte des défauts ou s’il n’est pas à votre goût. Définissez ce que vous préférez : un fruité, par exemple, ou un minéral. Mais qu’est-ce qui fait vraiment un mauvais vin ?

gouter le vin

Qu’est-ce qui rend un vin mauvais ?

On qualifie de défaillante une cuvée qui comporte un ou plusieurs défauts. Parmi ces derniers, on peut citer :

Les Brett

Les Brettanomyces sont des levures qui contaminent le vin rouge lors de la vinification. Si vous dégustez une cuvée et que vous sentez des arômes inhabituels, ressemblant à du cuir ou à n’importe quoi d’autre n’ayant rien à voir avec la cuvée, dites-vous que celui-ci comporte une imperfection.

L’acidité volatile

Lorsque celle-ci est excessive et dépasse un certain seuil, elle affecte les arômes. C’est ce phénomène qui donne à la boisson une saveur de vernis à ongle ou de vinaigre.

La madérisation

Elle vient d’une forte exposition à l’oxygène. Ce défaut apparaît chez les bouteilles qui vieillissent pendant longtemps ; ce phénomène se produit quand vous ouvrez une bouteille et ne la finissez pas rapidement. En fonction de la quantité d’air qui rentre dans la bouteille, ledit air va dénaturer la cuvée et accélérer son vieillissement

Le goût de bouchon

Une autre faille que vous pouvez rencontrer est celle du vin bouchonné. On dit d’une cuvée qu’elle est bouchonnée lorsque le goût du bouchon est trop prononcé. Cela vient de la molécule trichloroanisole, qui se développe à cause de la moisissure présente dans le bouchon de liège. Cette anomalie va apporter une odeur de carton mouillé, de moisi et de renfermé

La réduction

À l’inverse de l’oxydation, ce terme signifie tout facilement que la cuvée a manqué d’oxygène lors de l’élaboration. On retrouve alors des notes d’œufs pourris, ce qui est un enfer pour tout amateur de cette boisson.

Le goût de souris

C’est un phénomène qui s’observe généralement dans les vins naturels, car ils contiennent très peu de soufre. Ce défaut est causé par une déviation bactérienne qui se manifeste dans la boisson par des senteurs d’urine de souris. D’autres personnes sensibles à ces odeurs ressentent des arômes de :

  • croustilles de maïs
  • de popcorn
  • de riz.

Si vous dégustez un vin et que vous retrouvez des arômes puissants d’encre ou de cuir, dites-vous qu’il comporte un défaut et que lors de la vinification, une levure a été plus développée que les autres. L’acidité volatile est une solution qui est souvent rajoutée lors de la vinification. Lorsqu’elle est élevée, elle donne un caractère acide semblable à du vinaigre ou encore du vernis à ongles. L’anomalie détectée dans votre verre de vin peut être due à la madérisation, comme expliqué un peu plus haut. 

Comment faire disparaître du vin les défauts que l’on perçoit parfois ? 

Vous en savez maintenant un peu plus sur les anomalies qui viennent gâcher le plaisir de la dégustation. Il est donc difficile de savoir à l’œil nu si l’on est face à un bon ou un mauvais vin. Ainsi, lorsque vous achetez une bouteille et que celle-ci ne vous plaît pas, vous avez le droit de la retourner au magasin où vous l’avez achetée, et de la faire remplacer par une autre.

C’est d’ailleurs pour cette raison que lorsque vous optez pour une bouteille dans un restaurant, il est préférable de goûter une petite quantité de ce dernier avant de se servir l’intégralité de la bouteille, au risque de se retrouver avec un mauvais goût en bouche, que ce soit pour la note du repas ou de la saveur du vin que vous aurez consommé. 

Il est, heureusement, tout à fait possible de masquer les mauvaises odeurs de la cuvée que vous souhaitez boire. Pour pallier ce problème, il faut tout simplement laisser le contenu de la bouteille en contact avec l’oxygène durant une quinzaine de minutes. Vous pouvez, au choix, laisser la bouteille débouchée pendant 15 à 20 minutes, ou en verser le contenu dans une carafe pendant au moins 1h, afin d’accélérer le processus. 

Si vous suivez ces quelques conseils, votre vin retrouvera un meilleur goût et vous pourrez enfin profiter de tous les arômes que ce dernier a à vous offrir. Bonne dégustation !

2 réflexions sur “Comment différencier un bon d’un mauvais vin ?”

  1. Ping : La cave à vin, qu'est-ce que c'est ? - Vignerons Tautavel

  2. Ping : Cave à vin, les meilleurs vins à y mettre - Vignerons Tautavel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.